Défaillances par corrosion : jeudi 28 septembre 2017 au Cetim Nantes

Mis en avant

Journée Technique

Des outils pour prévenir et guérir

La corrosion reste un redoutable ennemi industriel, et ce, en dépit des avancées scientifiques et des progrès technologiques de ces dernières décennies. Elle est encore aujourd’hui responsable d’un grand nombre d’avaries et touche de nombreux domaines.

Ses causes sont multiples et sa maîtrise fait appel à des compétences variées.Elle revêt différentes formes et un cas apparemment simple peut cacher un phénomène complexe. Sa détection et sa mesure sont souvent une affaire de spécialistes.

Ayez les bons réflexes et venez profiter de notre expertise à l’occasion de cette journée, qui vous aidera à prévenir et guérir ce mal industriel.

Participation gratuite – Inscription obligatoire et limitée à deux personnes par établissement

Pour en savoir plus et s’inscrire

Analysis of abnormal fatigue failure of forklift forks

A paper published in  » Engineering Failure Analysis » finded on ScienceDirect.com.

The analysis of an abnormal failure of forklift forks is presented in this work. The investigation results suggested that failure occurred due to fatigue mechanism followed by sudden overload fracture. The orientation of fatigue fracture indicates abnormal lifting operation, favouring crack initiation from outer fork area which is the compression designed zone. Moreover, various surface flaws and weakness areas (such as surface marks, decarburized microstructures and weld zones) identified on the outer fork zone, compromise fatigue strength inducing premature crack nucleation and fast growth towards final failure.

Read the article : click here

MH370: un débris retrouvé au Mozambique attendu en Australie pour des analyses

part-hkg-hkg10257651-1-1-0Un débris d’avion découvert sur une côte de l’océan Indien au Mozambique, dans l’est de l’Afrique, va être envoyé en Australie pour déterminer s’il s’agit d’une nouvelle pièce du Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) disparu il y a presque deux ans.

Lire l’article de La Dépèche du 3 mars 2016

Défaillance des assemblages vissés, soudés, rivetés ou collés

A la suite de la défaillance d’un assemblage, vous avez besoin d’un expert pour :

–  comprendre les raisons de défaillance de vos assemblages collés, vissés, soudés, rivetés.

–  expliquer de façon objective les raisons des désordres apparus.

–  rebondir sur les constats et mettre en ouvre les solutions correctives et pérennes.

En confiant votre expertise au Cetim, centre technique indépendant et neutre, vous êtes assuré d’une approche objective, compétente et factuelle.
Ses équipes dédiées pratiquent l’analyse des défaillances au quotidien depuis  40 ans et s’engagent sur des diagnostics.

Acceder article

L’offre formations Cetim 2016 est en ligne

Pour 2016, plus de 350 solutions de formation, dont un bon nombre de sessions garanties, sont proposées aux acteurs de la mécanique sur Cetim.fr, rubrique « Formations ».

Harmonisées entre le Cetim, ses centres associés et partenaires (Cetim-Certec, Cetim-Cermat, Cetim-Ctdec et LRCCP), les formations sont réparties en 10 catégories (*).

Les formations sont proposées en intra (sessions adaptées aux problématiques spécifiques d’une entreprise) ou en inter-entreprise. D’autres sont effectuées en e-learning sur des sujets comme : l’éco-conception ; la sécurité des machines ; les substances chimiques (Reach), etc. Approche pas à pas, livret de formation, aide technique en ligne, etc. sont au cœur de ces solutions qui s’adaptent au temps et aux possibilités de chacun.

Seize solutions Flash permettent d’acquérir, en quelques heures, le vocabulaire et les connaissances de base indispensables dans les différentes spécialités du secteur mécanicien.

Les formations du Cetim sont actualisées en permanence. La recherche de l’action souhaitée peut se faire par référence ou par mots-clés. L’inscription se fait en ligne au travers d’un formulaire spécifique et de connexions sécurisées.

Source : L’offre formations 2016 est en ligne. – Cetim.

Analyse morphologique des défaillances d’organes de machines

Un ouvrage du Cetim à lire absolument pour savoir comment analyser une défaillance

ANALYSE MORPHOLOGIQUE DES DÉFAILLANCES D’ORGANES DE MACHINES

(Collection performance)  par : G. Baratto – J.J. Guérin – J. Mongis…

Cet ouvrage décrit un cheminement logique pour mener à bien toute analyse de défaillance et exploiter au mieux les indices révélés par les pièces ou les ensembles détériorés. La procédure présentée donne la plus grande part à l’analyse morphologique. Cette technique de base permet, par la seule étude des faciès des pièces détériorées, de déterminer à peu de frais les caractères principaux d’une avarie. Avec quelques examens complémentaires, le lecteur sera en mesure de reconstituer le scénario le plus vraisemblable de la destruction de la pièce ou de l’organe concerné.

Reduction in diversion due to coil break in CRNO grades of coils

A new « Case study in Engineering Failure Analysis » published on ScienceDirect.com.

This paper reports investigations after diversion due to coil break in cold rolled non oriented (CRNO) grades of coils showed an increasing trend during Jan–May’12 at Silicon Steel Mill (SSM), Rourkela Steel Plant (RSP). Coil break increased from a level of less than 1% during to a level of 30% in May’12. Samples from hot rolled coils and finished coils were taken and detailed metallurgical investigation was carried out to ascertain the genesis of such defects. Further studies were carried out in the processing lines and material flow was tracked from steel making to final product. The probable reasons were identified and corrective measures were taken leading to reduction in diversion due to coil break less than 2%.

Acceder article

Comprendre et anticiper les défaillances de pièces mécaniques métalliques

Le Cetim est leader français en analyse de défaillances mécaniques, enrichi de son expérience de 40 ans, de 1000 nouveaux cas traités par an dans tous les domaines de la mécanique. En confiant votre expertise au Cetim, centre technique indépendant et neutre, vous êtes assuré d’une approche objective, compétente et factuelle.

Ses équipes dédiées pratiquent l’analyse des défaillance au quotidien et s’engagent sur des diagnostics.

telecharger le doc

Analyse à posteriori d’une catastrophe maritime, le naufrage du Titanic

Un siècle après le naufrage du Titanic, son nom résonne encore comme une malédiction.

Arte a présenté samedi 31 mars un très bon documentaire sur les dernières conclusions sur les causes de cette avarie majeure.

Le 14 avril 1912, quatre jours après son départ de Southampton, le Titanic, géant des mers long de 269 mètres, heurte un iceberg et fait naufrage, causant la mort de mille cinq cents personnes. Comment ce paquebot réputé insubmersible a-t-il pu sombrer dans les eaux glacées de l’Atlantique lors de sa traversée inaugurale ? Cent ans après, des scientifiques poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances exactes de la tragédie. Parmi eux, le Français Paul-Henri Nargeolet a fait partie de l’une des premières équipes à explorer l’épave du navire, qui repose à 3 800 mètres de profondeur. Depuis vingt-cinq ans, ce spécialiste, aujourd’hui chef d’expédition pour RMS Titanic, la société qui gère les droits de l’épave, tente de rassembler les pièces du puzzle de cette catastrophe maritime.

Ce n’est plus la déchirure de la tôle de la coque que l’iceberg aurait provoquée mais la rupture en chaîne de rivets assurant la liaison des tôle de coque. C’est la qualité métallurgique des rivets qui est mise en cause. Par ailleurs des points restent encore à éclaircir sur les raisons qui ont fait que la coque s’est ensuite rompue au milieu du navire.

Je vous recommande cet excellent documentaire.

Tapures de trempe : compréhension des mécanismes de fissuration

Cette étude réalisée au Cetim, apporte des fondements techniques à l’ensemble des « us et coutumes » pratiqués dans les ateliers de production pour éviter les tapures de trempe.

L’objectif est de mieux comprendre l’apparition de ces tapures après chauffage superficiel par induction, en se basant sur la genèse des contraintes de traction en fin de zone affectée thermiquement. Les différents essais réalisés ont permis de conclure que, outre l’influence des concentrations de contraintes d’ordre géométrique (forme de la pièce, état de surface), deux paramètres sont à prendre en compte dans le phénomène d’apparition des tapures : la capacité plastique du matériau partiellement ou non transformé et la mise en contrainte de compression de la structure, suite à des processus thermo-cinétiques et métallurgiques. La maîtrise de la cinétique de refroidissement des pièces en tenant compte de la trempabilité de l’acier et de l’état métallurgique du matériau avant chauffage superficiel apparaît primordiale.

NB : Le texte intégral de cette étude est disponible uniquement pour les cotisants du Cetim