Le brasage des aciers inoxydables austénitiques, Corrosion interfaciale et choix des métaux d’apport

Le Cetim vient de publier une étude sur la corrosion interfaciale des aciers inoxydables brasés dont les résultats sont réservés à l’usage ses cotisants.

Dans certaines conditions, les assemblages brasés sur acier inoxydable sont sensibles à une forme grave de corrosion, dite interfaciale qui progresse entre le métal de base et la brasure, et qui peut ainsi conduire très rapidement à la séparation complète de l’assemblage.

Malgré de nombreux travaux sur ce sujet, aucune théorie n’est encore généralement admise quant au mécanisme de cette corrosion.
Cette étude menée par le Cetim, confiée à l’Institut de Soudure, a pour objectif de clarifier la situation en évaluant le comportement de divers alliages d’apport (à base d’argent, de nickel et de cuivre) utilisés sur des aciers inoxydables austénitiques.
L’étude électrochimique met en relief l’influence fondamentale du flux sur le comportement de l’acier inoxydable : il inverse les potentiels entre les deux métaux et rend l’acier inoxydable moins noble. Notre document fournit aussi des éléments pour le choix d’une nuance de métal d’apport.

Pour savoir plus  :Brasage-des-aciers-inoxydables-austenitiques-Le

Publicités

Des fissures sur les ailes de l’A380 : inspections recommandées, Airbus minimise

Quelle est l’importance de ces fissures? Il est connu que tout avion en exploitation vole avec des fissures de fatigue. On sait où elles se produisent et font l’objet de suivi rigoureux à chaque maintenance. En tant qu’expert je pense qu’on peut croire ce que dit Airbus : il faut minimiser cette information.

Lire l’article du Parisien : Fissures sur les ailes de l’A380 : inspections recommandées, Airbus minimise.

La marine américaine met toute la vapeur sur les revêtements par poudre

En 2010 le Département de la Défense US a estimé que la corrosion coûtait environ 23 milliards de dollars par an. Avec la réduction  des budgets de l’armement , l’armée américaine s’est investie depuis des décennies dans la recherche sur les revêtements à base de poudre. En augmentant l’utilisation de ce type de revêtement en lieu et place de peintures plus classiques elle compte faire de substantielles économies pour la maintenance de ses navires.

 

pour en savoir plus :Navy Is Full Steam Ahead On Powder Coating : Products Finishing.

L’analyse de défaillance est affaire de méthode

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

Bien que les mécaniciens mettent le plus souvent tout en œuvre pour assurer la fiabilité et la pérennité des machines qu’ils conçoivent, chacun sait qu’un certain nombre de défaillances survient, tantôt sans caractère systématique, tantôt de façon répétée. Leurs conséquences … Lire la suite

Analyse de défaillance des fuites sur les tubes de titane dans les échangeurs de chaleur dans une centrale nucléaire

Les tubes de titane présentent généralement une résistance supérieure contre la corrosion électrochimique au milieu d’eau de mer grace à leur film passif TiO 2 . Cependant, la corrosion assistée par l »hydrogène (HAC) est en fait le talon d’Achille du  titane lorsque la température dépasse 70 ° C . Dans ce cas, des dégradations graves comme la perte d’épaisseur et les fuites ont été fréquemment détectées sur un grand nombre de tubes de titane exposés à l’environnement naturel dans l’eau de mer d’échangeurs de chaleur dans une centrale nucléaire,ce  qui a causé de graves problèmes de sécurité. Ce document est la partie1 de l’étude de l’analyse des défaillances, essentiellement en se concentrant sur ​​les aspects électrochimiques des causes de défaillance et de leurs comportements. 

Lire l’article : Analyse de défaillance des fuites sur les tubes de titane dans les échangeurs de chaleur dans une centrale nucléaire.

Analyse de défaillance de pièces polymères et composites

Comme les matériaux métalliques, les pièces en polymères et composites ne sont pas à l’abri de ruptures ou de dégradations prématurées, dont l’origine est diverse : facteurs non ou mal considérés lors de la conception, défauts introduits au moment de la transformation, mauvaise utilisation finale, vieillissement mal appréhendé…

L’analyse d’avarie des pièces mécaniques en matériaux polymères renforcés ou non de fibres reprend la philosophie appliquée aux produits métalliques. De la démarche et du soin apportés à la collecte des données dépendent la réussite de l’expertise.

 

Lire plus : www.polyexpert.fr/public/Articles Technique PI/PI72Technique.pdf.

Maîtrise du vieillissement des gazoducs en polyéthylène

L’analyse du comportement des conduites en polyéthylène haute densité HDPE dépend d’un grand nombre de facteurs mal contrôlés, dont il est difficile de modéliser les effets de façon réaliste. En effet, les conditions de pose, les conditions géotechniques locales, les surcharges accidentelles sont dans une certaine mesure aléatoires. Différents états du tube peuvent présenter un danger et se développer, sous certaines conditions en accident ou ruine (notamment les défauts structuraux) de la conduite. Les défauts de service donnent lieu à des problèmes de fonctionnement du réseau.

La relation entre la contrainte et le temps de rupture est schématisée sur la figure 2 qui illustre les trois modes de défaillance prédominants dans un tube en HDPE (ruptures ductile,fragile et due à la fissuration sous contrainte dans un environnement contrôlé : ESC). Au voisinage de la température ambiante, la courbe présente deux domaines de rupture : la première partie, à forte contrainte pour laquelle la durée de vie est très sensible à la contrainte, correspond au domaine ductile. La seconde partie représente le domaine fragile pour lequel la durée de vie est beaucoup moins sensible à la contrainte.

Pour en savoir plus : http://www.imdr.fr/docs/Manifestations/161007/10%20-%20CHATEAUNEUF.pdf

Des remontées mécaniques plus sûres

Finis les arrêts chaotiques et impromptus dans les remontées mécaniques : la société Gimar Montaz Mautino équipe télésièges et téléskis d’un dispositif de sécurité anticipant tout blocage.

La bobine (en noir) mesure la vitesse d'un galet de télésiège équipé d'une couronne d’aimants.

La bobine (en noir) mesure la vitesse d’un galet de télésiège équipé d’une couronne d’aimants

 Industrie et Technologies publie un article sur cette nouveauté

Pour tester au froid ce nouveau dispositif  la société Gimar Montaz Mautino a fait appel au Cetim qui dispose des équipements nécessaires pour réaliser ces tests.

Failure Analysis of Aircraft Aluminum Alloy Structures in Coastal Environments

Un cas de corrosion intergranulaire sur aluminium provoqué l’environnement marin aux îles Fidji

Abstract

The failure of aluminum alloy stringer on the tour airplane servicing in the coastal environment of the Fiji Islands were analyzed. Through the analysis of surface topographies and failure characteristics and the consideration of service environment, the evolvement of failure process and the failure mechanisms were analyzed. Findings showed that ultraviolet radiation, temperature, high-humidity and salt spray caused the aging failure of structure coating and then pitting corrosion occurred in the oxide film on aluminum alloy. With the ongoing corrosion along the grain boundary, intergranular corrosion appeared. When the intergranular corrosion continued developing to the adjacent layers, denudation occurred. The volume expansion effect of corrosion products caused the stress concentration on the tip of corroded area and resulted in the initiation of cracks.

Pour en savoir plus : http://www.scientific.net/AMR.430-432.1509

Phénomènes de fretting-fatigue d’un conducteur électrique

 Les conducteurs des lignes haute tension sont faits de Torons enveloppés en hélice en couches successives autour d’un fil / noyau central. La durée de vie de ces composants est souvent considérablement réduite par les vents qui génèrent des vibrations dans le voisinage des pinces de suspension et de dispositifs d’ancrage, des mouvements de faible amplitude relativement glissant entre les surfaces des fils individuels en contact les uns avec les autres. Ce phénomène provoque des dommages au composant appelé fretting-fatigue, qui est une cause majeure de rupture des fils des conducteurs et, dans des circonstances exceptionnelles, la corde entière. Le rôle de l’analyse de défaillance décrite ici est d’identifier la morphologie ainsi que la compréhension de la nature et les causes des phénomènes impliqués dans la défaillance d’un conducteur de type AAAC (alliage d’aluminium 6101), composé de 61 fils (quatre couches concentriques) appartenant une ligne à haute tension.

voir le document source (pdf en italien)  : http://www.gruppofrattura.it/pdf/ext/AIM/Anno%202007/Novembre-Dicembre/Fenomeni%20di%20fretting-atigue%20su%20un%20conduttore%20elettrico.pdf