Rolls Royce admet un défaut de qualité dans un moteur de A 380

Des fissures dans un tuyau d’alimentation en huile ont causé une  explosion dans un moteur sur un A380-900 de la Qantas en 2010.

Le Bureau de la sécurité des transports australien (ATSB) a publié son troisième et dernier rapport sur l’accident, après avoir constaté que les tuyaux d’alimentation en huile du moteur n° 2 de l’A380 n’était pas conforme aux spécifications de conception. L’ATSB a constaté que la panne moteur était le résultat d’une fissure de fatigue dans un tuyau d’alimentation en huile. Ce tuyau n’avait pas l’épaisseur de paroi requise.

Depuis l’incident, Rolls-Royce, les organismes de réglementation de l’aviation, et les opérateurs de A380 900 ont pris une série de mesures pour s’assurer que les moteurs avec tubulures d’alimentation en huile mal fabriquées ont été retirés du service ou fixés de manière que l’avion pourrait fonctionner en toute sécurité.

Publicités

Cas Concrets – Des pièces mécano-soudées

Avatar Cas ConcretsLe Cetim vient de mettre en ligne dans la Mécatech trois nouveaux cas d’analyses de défaillances survenues en service sur des pièces mécano-soudées : un tube de liaison, un tourteau d’entraînement et un arbre épaulé.
Ces fiches d’analyse de défaillances avaient été publiées entre 1984 et 1986 dans la revue Cetim-informations.   
Des dizaines de milliers de cas ont été traités ces quarante dernières années par le Cetim. Cette expérience fait du Centre une référence dans le domaine à même d’intervenir dans tous les secteurs d’activités. Avec aujourd’hui ses centres associés et partenaires, l’Institut technologique Cetim met un ensemble de compétences et de moyens au service des industriels et experts pour analyser, comprendre et proposer des solutions permettant d’éviter la reproduction de ces défaillances.   
Les différentes expertises de cette série « Cas concrets » sont issues d’articles publiés dans la revue Cetim Informations dans les années 74 à 90. Bien que ces fiches traitant de cas concrets soient anciennes, leur contenu est toujours d’actualité…

The influence of the heat treatment on the microstructure and tribological properties of mottled cast iron

JAMME logoAn article published in the « Journal of Achivements in Materials and Manufacturing Engineering » . The objective of the work was to determine the influence of microstructure changes on JSHV300(SiNiCr2-3) cast iron tribological properties. Modification of the investigated cast iron microstructure was carried out by the heat treatment.

Cas Concrets – Encore des ruptures par fatigue

Avatar Cas ConcretsLe Cetim publie trois nouveaux cas d’analyses de défaillances de ruptures par fatigue survenues en service : un corps de frappe de
perforateur, un plateau de compresseur à membrane et un burin.

Ces fiches d’analyse de défaillances avaient été publiées entre 1983 et 1986 dans la revue Cetim-informations.

Des dizaines de milliers de cas ont été traités ces quarante dernières années par le Cetim. Cette expérience fait du Centre une référence dans le domaine à même d’intervenir dans tous les secteurs d’activités. Avec aujourd’hui ses centres associés et partenaires, l’Institut technologique Cetim met un ensemble de compétences et de moyens au service des industriels et experts pour analyser, comprendre et proposer des solutions permettant d’éviter la reproduction de ces défaillances.

Les différentes expertises de cette série « Cas concrets » sont issues d’articles publiés dans la revue Cetim Informations dans les années 74 à 90. Bien que ces fiches traitant de cas concrets soient anciennes, leur contenu est toujours d’actualité…

Studies on water jet cutting of carbon fiber composite materials

En passant

The paper presented by the « Academic  Journal of Manufacturing  Engineering » researches in the field of processing of composite materials manufactured by water jet cutting. In the last years, the field of composite materials reinforced by carbon fiber / epoxy matrix has developed increasingly more because of the advantages they offers. One of the challenges in this area is machining of the contour of complex parts. Therefore water jet cutting is proving to be a viable solution for this problem. But, also, to manufacture complex composite parts is required to optimize the water jet cutting process

Matériaux & Techniques

Depuis janvier 2012, la revue Matériaux et Techniques collabore avec le CEntre FRançais de l’AntiCORrosion (CEFRACOR) de façon à assurer le maximum de diffusion des connaissances relatives à la Corrosion et à l’Anticorrosion. Le CEFRACOR rassemble les organismes et les personnes concernés par le comportement des matériaux dans leur environnement.

Dans la rubrique « Actualités techniques et industrielles » de la revue, il y aura systématiquement des rubriques relatives aux événements organisés par le CEFRACOR (Rencontres, Congrès, Forums, Ecoles thématiques,…), voire des comptes rendus de commissions.

viaMatériaux & Techniques.

Aéronautique : de nouveaux moyens d’essais au Cetim pour caractériser les matériaux

Le Cetim prévoit d’investir 11 millions d’euros dans de nouveaux équipements liés au marché des moyens d’essais de caractérisation des matériaux. Une bonne part servira à répondre à la demande croissante des donneurs d’ordres de l’aéronautique…

 

Usure, rupture, corrosion des pièces métalliques

logo Cetim

 

 

 

 

En confiant votre expertise au Cetim, centre technique indépendant et neutre, vous êtes assuré d’une approche objective, compétente et factuelle. Ses équipes dédiées pratiquent l’analyse des défaillance au quotidien et s’engagent sur des diagnostics.Savoir pourquoi est leur cœur de métier.Savoir quoi faire est leur atout, pour que vous tiriez de cet événement une nouvelle force de compétitivité !

Le Cetim est leader français en analyse de défaillances mécaniques, enrichi de son expérience de 30 ans, de 1000 nouveaux cas traités par an dans tous les domaines de la mécanique.

Plus d’informations: Usure, rupture, corrosion des pièces métalliques – Cetim – Centre technique des industries mécaniques.

Corrosion par piqûres de tube de cuivre dans un système d’eau chaude

Un nouvel article issu de ScienceDirect.com – Engineering Failure Analysis – Hot-water corrosion failure of a hard-drawn copper tube.

Le cuivre désoxydé au phosphore (C12200, DHP-Cu) est le matériau de prédilection pour les tuyauteries dans les systèmes de distribution d’eau et de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) en raison de son excellente conductivité thermique et électrique, sa formabilité, sa résistance à la corrosion et qui possède aussi des propriétés antimicrobiennes. Cependant la conception et les défauts d’installation ou des paramètres environnementaux agressifs, tels qu’une qualité de l’eau inadéquate, peuvent conduire à des défaillances inattendues entraînant des pertes matérielles et de nombreuses fois les dommages matériels  entrainent des coûts élevés de réparation. Dans le cas présenté, les résultats de l’analyse de défaillance suggèrent fortement que la fuite a été causée par une perforation à partir de l’intérieur du tube et qu’elle est due à de la corrosion par piqûres localisées due une chimie de l’eau impropre (teneur particulièrement élevée en chlore et un pH bas).

Fissuration de grilles en acier inoxydable dans l’industrie pétrochimique

Un cas de corrosion sous tension rapporté par : ScienceDirect.com – Engineering Failure Analysis – Degradation of stainless steel grids in chemically aggressive environment.

L’ étude porte sur l’analyse de défaillance d’une grille en acier inoxydable austénitique perforée, opérant dans un échangeur de chaleur à calandre dans l’industrie pétrochimique. L’examen macroscopique de la grille révèle un état de surface  friable et des fissurations orientées dans la direction perpendiculaire à la charge normal. Les deux faces de la grille ainsi que l’intérieur des trous de filtration sont couverts par des dépôts. L’examen microscopique indique des fissurations ramifiées, ce qui plaide en faveur de corrosion sous contrainte. En outre les microanalyses élémentaire menées dans les zones autour des vides indiquent la présence de fer et de chrome dans des proportions qui peuvent être corrélées à la formation de phaseσ. La détection d’oxygène, de fer et de chrome dans les fissures est attribuée à des produits de corrosion constitués d’un mélange d’oxydes de fer et de chrome. La défaillance prématurée de la grille inox serait survenue à cause d’une transformation structurale à haute température (précipitation de phase σ)  ayant entraîné une sensibilisation à la corrosion sous contrainte. La substitution de l’acier inoxydable utilisé actuellement par un autre alliage de plus grande résistance à la corrosion sous contrainte et à structure plus stable à haute température est suggéré.