BEA – Une analyse sur pièces composites

2016-06-19_08h08_46Le BEA fait appel aux experts Analyse de Défaillances du Cetim.

Voir la vidéo

Publicités

Quand le BEA s’appuie sur les compétences du Cetim

2016-03-10_08h41_34Erreur humaine ou défaillance technique ? Suite à un accident d’hélicoptère, le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) a fait appel à l’expertise du Cetim dans les matériaux composites. Sa mission : étudier les débris de la poutre de queue de l’appareil, afin de déterminer les causes exactes du sinistre. Découvrez en image cette enquête de haut vol sur notre site.

Pour en savoir plus, retrouvez les experts du Cetim sur le salon JEC World Composite Show & Conferences, du 8 au 10 Mars 2016 à Paris Nord Villepinte, Espace régional Pays de la Loire, stand 6P57. Vous pouvez également consulter le site du Cetim, rubrique « Agenda ».

MH370: un débris retrouvé au Mozambique attendu en Australie pour des analyses

part-hkg-hkg10257651-1-1-0Un débris d’avion découvert sur une côte de l’océan Indien au Mozambique, dans l’est de l’Afrique, va être envoyé en Australie pour déterminer s’il s’agit d’une nouvelle pièce du Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) disparu il y a presque deux ans.

Lire l’article de La Dépèche du 3 mars 2016

Airbus va accentuer l’inspection des poutres d’ailes de l’A380 – Capital.fr

Airbus a ordonné des inspections accrues sur les ailes de son très gros porteur A380 après avoir découvert des niveaux inattendus de fatigue du métal durant des tests en usine, a-t-on appris jeudi de sources industrielles.

Plus d’information.

Analyse d’assemblages composites laminés boulonnés

Bolted joint

Voici une étude publiée dans  » IOSR Journal of Engineering (IOSRJEN)” en décembre 2013.

Les fixations mécaniques sont une méthode commune pour assembler les matériaux composites. Dans l’aéronautique les jonctions mécaniques sont caractérisées par des tolérances serrées tant au niveau des systèmes d’attaches que des trous usinés. Le travail qui fait l’objet de cette publication propose une modélisation d’une jonction simple. Diverses sollicitations sont évaluées théoriquement et comparées analytiquement pour de l’acier doux et de la fibre de verre.

telecharger le doc

Rolls Royce admet un défaut de qualité dans un moteur de A 380

Des fissures dans un tuyau d’alimentation en huile ont causé une  explosion dans un moteur sur un A380-900 de la Qantas en 2010.

Le Bureau de la sécurité des transports australien (ATSB) a publié son troisième et dernier rapport sur l’accident, après avoir constaté que les tuyaux d’alimentation en huile du moteur n° 2 de l’A380 n’était pas conforme aux spécifications de conception. L’ATSB a constaté que la panne moteur était le résultat d’une fissure de fatigue dans un tuyau d’alimentation en huile. Ce tuyau n’avait pas l’épaisseur de paroi requise.

Depuis l’incident, Rolls-Royce, les organismes de réglementation de l’aviation, et les opérateurs de A380 900 ont pris une série de mesures pour s’assurer que les moteurs avec tubulures d’alimentation en huile mal fabriquées ont été retirés du service ou fixés de manière que l’avion pourrait fonctionner en toute sécurité.

Débloquer une situation par une analyse de risques

Grâce à l’audit réalisé par le Cetim dans l’atelier de traitement de surface de l’A.I.A. à Clermont-Ferrand, la DGA a pu définir les mesures de modernisation nécessaires et clarifier la situation sur le plan humain.

Pour en savoir plus, lire l’article