Corrosion et Prévention de la Corrosion : Introduction à la Corrosion

L’aluminium est par nature un matériau fortement réactif. Mais il forme rapidement une couche mince et dense d’oxyde qui protège très bien le matériau sous-jacent. La présence de la couche d’oxyde rend l’aluminium très intéressant pour de nombreuses applications.

Cependant, dans certains environnements l’aluminium peut être sensible à la corrosion. Dans cette section du site aluMATTER sont expliqués en détail les principes de corrosion de l’aluminium et les techniques de traitement de surface qui permettront la bonne utilisation, ciblée, de l’aluminium.

Vous avez un problème de corrosion sur une pièce en aluminium ou en alliage d’aluminium, contacter le service « Question-Réponse » du Cetim. Des experts du domaine vous apporteront leur savoir-faire dans la résolution de défaillance par corrosion.

 

Publicités

aluMATTER, un site dédié à l’aluminium

AluMatterLe site web aluMATTER est un site web librement accessible qui vise à fournir des outils de formation en ligne innovants et interactifs relatifs la science et aux technologies de l’aluminium. Le Cetim a été partenaire de ce projet « Leonardo Da Vinci ».

En 2002, aluMATTER a obtenu un co-financement du programme Leonardo da Vinci de la Commission Europenne pour développer 6 nouveaux modules : « Propriétés mécaniques », « Propriétés physiques et propriétés de surface », « Usinage », « Mise en forme », « Assemblage » et « Corrosion et contrôle de la corrosion ». Ces 6 modules sont maintenant disponibles sur le site aluMATTER.

Le Cetim a apporté son expertise de plus de 30 ans de retour d’expérience dans les différents modules qui sont abordés dans ce projet.

Vous avez des questions concernant l’aluminium et ses alliages, n’hésitez à contacter les experts du Cetim !!

Modes de ruine des réducteurs d’éoliennes

2015-01-22_10h12_22Encore un article sur les éoliennes. Le site du NREL (laboratoire de l’U.S. Department of Energy) a posté un intéressant exposé  sous forme d’un diaporama dressant un tableau d’ensemble des modes de ruines possibles pour les réducteurs d’éoliennes. Télécharger le diaporama

Le Cetim a réalisé de nombreuses études sur les réducteurs d’éoliennes et se tient à votre disposition pour vous aider et vous conseiller pour prévenir les défaillances qui pourraient survenir. Pour en savoir plus suivez le lien.

Surveillance en service des éoliennes

Les éoliennes au banc d’essai.

20 % de l’énergie consommée devrait provenir des énergies renouvelables d’ici à 2020. Selon les projections du Grenelle de l’environnement, la moitié de cette énergie devrait être fournie par l’éolien. Autant dire que la fiabilité des équipements constitue un enjeu majeur. Qui plus est, la moindre casse ou défaillance génère des coûts très importants. Un fait qui s’explique par les conditions particulières d’exploitation (chaîne cinématique complexe pour la surveillance, conditions de fonctionnement aléatoires et sévères en termes de température ou d’accessibilité, faible rigidité de l’ensemble, etc.). Le Cetim a donc décidé de développer des outils permettant de surveiller en temps réel l’état de santé d’une machine tournante afin d’assurer une maintenance prévisionnelle de ce type d’équipement. En s’appuyant sur les développements des grands projets mécatroniques* (Adeolys, Kastrion, Supreme), il s’agit de définir les moyens permettant de prévoir la durée de vie résiduelle des équipements en prenant en compte le cumul de charge et l’environnement vibratoire. Les défauts et dysfonctionnements seront ainsi détectés au plus tôt… et l’information devra ensuite être fusionnée avec l’estimation de la durée de vie. Pour parvenir à ce résultat, le Cetim a conçu et réalisé un banc d’essai qui reproduit la chaîne cinématique d’une éolienne à l’échelle 1/100e  en termes de puissance et qui fonctionne à vitesse variable. Ce banc comporte un moteur à chaque extrémité. L’un sert à simuler le vent qui entraîne l’hélice, l’autre représente la génératrice.

*Le banc d’essai est ainsi déjà utilisé pour mener à bien trois projets.

  1. Adeolys. Projet destiné aux essais d’endurance.
  2. Kastrion. Programme axé sur la validation d’un nouveau système de surveillance.
  3. Supreme. Action destinée à la création de nouveaux outils de maintenance prédictive.

Pour plus d’information rendez-vous sur le site du Cetim où contactez le service Question-Réponse

Time to failure prediction in rubber components subjected to thermal ageing

Un article intéressant trouvé sur « sam.ensam.eu ». Il a été publié dans Mechanics of Materieals – vol.79, p.15-24 – 2014. Il traite d’une approche innovante du vieillissement thermique des composants en caoutchouc : « In this contribution, we attempt to derive a tool allowing the prediction of the stretch ratio at failure in rubber components subjected to thermal ageing. To achieve this goal, the main idea is to combine the fracture mechanics approach and the intrinsic defect concept. Using an accelerated ageing procedure for an Ethylene–Propylene–Diene Monomer (EPDM). »

Les experts du Cetim et de son partenaire le LRCCP sont à même de vous apporter leur expertise dans ce domaine et répondre à vos attentes en matière de choix d’élastomères et d’analyse de défaillance. N’hésitez pas à les contacter.

Rupture de fatigue de cadènes de haubans

cadene_cassee.jpg

 

 

 

 

 

Un cas de rupture de fatigue d’une pièce d’accastillage de voilier de plaisance (cadènes de haubans). Il s’agit d’un article paru en 2009 sur le site d’un non spécialiste. L’auteur fait une description bien argumentée de l’analyse qu’il a faite de la rupture de cette pièce qui permet de l’ancrage des haubans sur la coque d’un voilier.

Le Cetim a réalisé par le passé et réalise encore l’analyse des défaillances qui surviennent sur les voiliers engagés dans les grandes courses : course du Rhum, Transat, etc…. Fort de près de 50 ans d’expérience dans l’analyse des défaillances, Il apporte son soutien aux bureau d’étude des chantiers navals.

Acoustic Emission Analysis of Composite Pressure Vessels

Un article publié dans la revue « Composites » fait état du contrôle par émission acoustique de réservoir sous pression en composites soumis à des pressions cycliques ou constante. Pour lire l’article suivez le lien : Acoustic Emission Analysis of Composite Pressure Vessels.

Cette technologie de contrôle a été développée par le  Cetim depuis de nombreuses années. Elle est couramment utilisée par les experts du Cetim pour prévenir des défaillances catastrophiques en service.

 Des stages de formation pour mieux connaitre et pratiquer cette technique de CND sont au catalogue des formations 2015.

Par ailleurs dans le numéro de décembre 2014 de la revue Cetim-Infos, un dossier complet est consacré aux composites.

Pour découvrir les solutions concrètes apportées par le Cetim dans le domaine des équipements sous pression et leur contrôle par émission acoustique, prenez contact avec les experts du Cetim .