Rupture de fatigue de cadènes de haubans

cadene_cassee.jpg

 

 

 

 

 

Un cas de rupture de fatigue d’une pièce d’accastillage de voilier de plaisance (cadènes de haubans). Il s’agit d’un article paru en 2009 sur le site d’un non spécialiste. L’auteur fait une description bien argumentée de l’analyse qu’il a faite de la rupture de cette pièce qui permet de l’ancrage des haubans sur la coque d’un voilier.

Le Cetim a réalisé par le passé et réalise encore l’analyse des défaillances qui surviennent sur les voiliers engagés dans les grandes courses : course du Rhum, Transat, etc…. Fort de près de 50 ans d’expérience dans l’analyse des défaillances, Il apporte son soutien aux bureau d’étude des chantiers navals.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s