Un partenariat d’expertise en frangibilité

Pour des raisons de sécurité, les clients de Secomoc doivent justifier de la frangibilité de leurs réservoirs d’hydrocarbures. Dans tous les cas où les règles du Codres ne s’appliquent pas, le fournisseur fait systématiquement appel au Cetim.

Le Cetim est l’expert en vérification de la
frangibilité des réservoirs verticaux. Il intervient régulièrement au sein du Codres pour faire avancer les méthodes de conception des réservoirs. Les études menées depuis 25 ans dans le domaine de la frangibilité ont abouti à une démarche très performante de calculs par éléments finis.

Pour en savoir plus, lire l’article

telecharger le doc

Surface Contact Fatigue Failure of a Case Hardened Pinion Shaft

Piqure dentureAn article published in « Materials Research« , april 2014.

An investigation was made to determine the causes of surface contact fatigue failure of a case hardened driver pinion located in the intermediate shaft of a reducer gearbox used in a sugar and alcohol mill. The examination of the component revealed the presence of a cemented layer substantially thicker than that generally specified for pinions devised for this application.

Read more

Les joints d’hydroliennes au banc d’essais

Les hydroliennes doivent pouvoir fonctionner longtemps sans intervention humaine. Pour s’en assurer, Alstom Océan a testé la fiabilité d’un joint de palier d’un mètre de diamètre.

Le Cetim conçoit, réalise et met en service des bancs d’essai (d’endurance, de fiabilité, de  caractérisation, de mesure de fuites, etc.) adaptés à la demande spécifique du client. Le banc conçu pour Alstom Océan et SKF Economos est unique en France. Il est maintenant à disposition de l’ensemble des industriels utilisateurs de ce type de joints.

Pour en savoir plus, lire le document.

 

Ruptures de pièces de presses

Avatar Cas ConcretsA retrouver dans la Mécatech sur le site du Cetim, trois fiches d’analyse de défaillance illustrant des cas concrets de ruptures par fissuration progressive ou de défauts de surface sur diverses pièces de presses mécaniques.

Ces fiches, publiées en 1979 dans la revue « Cetim-Informations », 25 ans déjà, sont toujours d’actualité !!!

telecharger le doc

Cas concrets – Les défaillances touchent tous les domaines d’activité

Avatar Cas Concrets

Six fiches d’analyse de défaillance publiées en 1975 dans Cetim-information sont mises à votre disposition dans la Mecatech.

Des dizaines de milliers de cas de défaillances ont été traités ces quarante dernières années par le Cetim.  Les quelques 110 fiches de cette série « Cas concrets » sont issues d’articles publiés dans la revue Cetim-Informations dans les années 1974 à 1990. Bien que ces fiches traitant de cas concrets soient anciennes, leur contenu est toujours d’actualité…

Cette expérience fait du Centre une référence dans le domaine, à même d’intervenir dans tous les secteurs d’activités. Avec aujourd’hui ses centres associés et partenaires, l’Institut technologique Cetim met un ensemble de compétences et de moyens au service des industriels et experts pour analyser, comprendre et proposer des solutions permettant d’éviter la reproduction de ces défaillances.

Cas Concrets de défaillance de composants mécaniques

Avatar Cas ConcretsDes éléments de fixation corrodés en service, un mord retrouvé fissuré en stockage, un ressort de compression  rompu en fatigue. Quatre analyses de défaillances résumée sous forme de fiche. Ces quatre fiches d’analyse de défaillance ont été publiées il y a 25 ans dans la revue « Cetim-information », mais elles sont toujours d’actualité. Retrouvez les dans la Mécatech du Cetim.telecharger le doc

ESI lance une nouvelle version de SYSTUS 2017 dédiée au secteur de l’énergie

ESI Group (Paris:ESI), pionnier et principal fournisseur mondial de logiciels et services de Prototypage Virtuel pour les industries manufacturières, annonce la sortie de la dernière version de SYSTUS, solution logicielle éprouvée pour la conception thermomécanique et les analyses réglementaires dans le secteur nucléaire. ESI SYSTUS 2017 apporte de nouvelles fonctionnalités majeures au logiciel, y compris une méthode différentielle innovante (RCCM-MD) pour les analyses règlementaires. Cette version 2017 apporte également des améliorations dans le domaine de la mécanique de rupture avec la méthode X-FEM. Outre ces nouveautés qui concernent le secteur nucléaire, cette nouvelle édition ouvre la voie au traitement de problèmes d’optimisation topologique, notamment dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique.

Le présent Smart News Release (communiqué de presse intelligent) contient des éléments multimédias. Consultez l’intégralité du communiqué ici : http://www.businesswire.com/news/home/20170803005659/fr/

Cas concrets – Ruptures de pièces de manutention-levage

Avatar Cas ConcretsUne série de quatre fiches d’analyses de défaillances de pièces mécaniques sont consultables en ligne dans la Mécatech. Elles concernent des pièces de manutention-levage.

Retrouvez dans la Mécatech les ré-éditions des fiches d’analyse de cas concrets que le Cetim a publié dans la revue Cetim-Informations dans les années 1974 à 1990. Bien qu’anciennes, le contenu de ces fiches est toujours d’actualité.

telecharger le doc

Vieillissement accéléré d’un élastomère

Aker Solutions a fait vérifier la longévité des composants en élastomères de ses connexions sous marines Riserlock. Fournisseur des firmes pétrolières
en équipements sous marins entre la tête de puits et la plateforme, le Norvégien
Aker Solutions a développé, avec l’un de ses principaux clients, une nouvelle connexion
de riser (la conduite qui relie la plateforme au fond de la mer) comprenant des pièces en élastomère. Les deux partenaires ont souhaité estimer la durée de vie de ces pièces pour savoir à quel moment les remplacer. Aker Solutions a chargé le Cetim de travailler à la mise au point du protocole et des montages jusqu’à l’analyse en passant par le pilotage de l’étude. Pour proposer une prestation complète, les travaux ont été réalisés en collaboration avec le LRCCP (Laboratoire de Recherches e07t de Contrôle du Caoutchouc et des Plastiques) et l’Institut de la Corrosion de Saint-Étienne.

Lire l’article en cliquant ici

Corrosion atmosphérique. Protection anticorrosion des équipements

Un ouvrage publié par le Cetim qui fait le point sur le sujet.

La corrosion est définie comme l’intéraction physico-chimique entre un métal et son milieu environnant. Elle entraîne la dégradation des propriétés fonctionnelles de l’équipement. Cette interaction est généralement de nature électrochimique.Les mesures de la corrosivité d’une atmosphère sont réalisées soit par mesure des polluants, soit par mesure de la vitesse de corrosion par exposition sur site de coupons de corrosion.Cet ouvrage fait le point sur les quatre classifications des corrosivités d’atmosphères répertoriées dans des normes de protection anticorrosion, ainsi que leurs formes qui varient selon le support métallique sur lesquelles elles s’appliquent : aciers, aciers inoxydables, alliages, aluminium, tôles, cuivres, etc.

Plus d’info : cliquez ici

Pdf Consulter le sommaire