La thermographie infrarouge active sur pièces de fixation mécaniques

Méthode de référence dans de nombreuses applications telles que la sécurité, le contrôle des installations électriques ou l’isolation thermique des bâtiments, la thermographie infrarouge est aussi utilisée pour le contrôle non destructif  des matériaux composites. Cette méthode, qui ne consomme aucun produit chimique et ne produit aucun effluent, est mise en œuvre depuis plusieurs années par le Cetim pour le contrôle non destructif des matériaux métalliques. À la demande de la Commission « R&D Fixations » du Cetim, une étude de faisabilité de la thermographie infrarouge active (9Q266) a été réalisée sur des articles de fixation. L’étude de faisabilité porte sur le contrôle des pièces plastiques présentant des porosités et sur des vis métalliques avec des replis dans les filets.

Ce document est accessible uniquement aux entreprises ressortissantes du Cetim. Pour plus d’information contacter le service « Questions-Réponses »

Publicités