Cracking on joint lug of aluminum alloy framework of an airplane

A new interesting paper in  » Engineering Failure Analysis » published on ScienceDirect.com.

An aluminum alloy joint lug of the framework of an airplane was found to have a crack near the bolt hole after serving for a period. The failure mode is stress corrosion cracking.  The cracking of the inner surface anodic oxidation film is the main cause. Some prevention measures for such failure were proposed.

This paper brings out the detail of investigation carried out.

Read more

Crankshaft failure analysis

A new interesting paper in  » Engineering Failure Analysis » published on ScienceDirect.com.

A case study of a crankshaft catastrophic failure of a motor vehicle and its failure analysis is presented. The crankshaft suffered a mechanical seizure on the crankpin no. 2 after 3 years in service. It was repaired and after 30,000 km the vehicle had a damage again, with a catastrophic failure on the same crankpin.

More at : Crankshaft failure analysis of a motor vehicle.

Failure investigation of a Taper Roller Bearing: A case study

Premature failure of a taper roller bearing was investigated to arrive at the root cause. The investigation included visual examination, chemical analysis, optical metallography, hardness and estimation of retained austenite. The metallurgical properties were as per the specification. The reason for premature failure was traced to misalignment that led to uneven load distribution of the rollers and the raceway. The failure mechanism illustrated was in agreement with the test results and also in concurrence with the earlier theoretical studies found in literature.

via : ScienceDirect.com – Case Studies in Engineering Failure Analysis – Failure investigation of a Taper Roller Bearing: A case study.

A failure study of the railway rail serviced for heavy cargo trains

An interesting paper published in Case Studies in Engineering Failure Analysis, Volume 1, Issue 4, October 2013.1-s2.0-S2213290213000461-gr2

In this case study, a failed railway rail which was used for heavy cargo trains was investigated in order to find out its root cause. The crack is supposed to be initiated from the weaker ferrite networks. Given all of that, the failed railway rail is considered to be caused by overload. It is of great importance to improve the welding technology, and control the load of train in order to prevent similar failure in future.

Source : A failure study of the railway rail serviced for heavy cargo trains

Handling abuse causes premature bearing failures

An article published in « Case Studies in Engineering Failure Analysis » .

A bearing, can fail prematurely due to a variety of factors like wrong choice of a design for the application, lack of or inadequate lubrication, impact loads, vibrations, environmental factors like operating temperature, corrosive media, moisture, dirt or handling abuse during transport, mounting, reinstallation and servicing.

Two case studies are presented here wherein abusive handling likely caused premature fatigue failure of ball bearings.

Read more

Défaillances par corrosion : jeudi 28 septembre 2017 au Cetim Nantes

Mis en avant

Journée Technique

Des outils pour prévenir et guérir

La corrosion reste un redoutable ennemi industriel, et ce, en dépit des avancées scientifiques et des progrès technologiques de ces dernières décennies. Elle est encore aujourd’hui responsable d’un grand nombre d’avaries et touche de nombreux domaines.

Ses causes sont multiples et sa maîtrise fait appel à des compétences variées.Elle revêt différentes formes et un cas apparemment simple peut cacher un phénomène complexe. Sa détection et sa mesure sont souvent une affaire de spécialistes.

Ayez les bons réflexes et venez profiter de notre expertise à l’occasion de cette journée, qui vous aidera à prévenir et guérir ce mal industriel.

Participation gratuite – Inscription obligatoire et limitée à deux personnes par établissement

Pour en savoir plus et s’inscrire

Adapter les dentures aux déformations

Suite aux pannes à répétition sur la ligne de propulsion d’un navire d’exploration pétrolière de la CGG, le Cetim en a identifié les causes et fourni les éléments pour y remédier en gardant le bateau en exploitation.

Lire l’article

Le Cetim est le leader français de l’analyse de défaillances et de l’expertise mécanique. Sa démarche, globale et multicompétences, traite la défaillance depuis ses origines jusqu’à la mise en place de solutions concrètes. 1 000 nouveaux cas sont traités chaque année.

Des tiges de carottage plus résistantes

Pour forer dans des minerais abrasifs, suite à une étude de ses tiges de carottage par les experts du Cetim, Technidrill dispose d’une solution de durcissement mécanique par grenaillage prévenant l’apparition de fissures dans ces composants.

Lire l’article

Grâce à sa maîtrise de différents moyens d’analyse et de contrôle, le Cetim peut expertiser un matériau sous tous ses aspects et proposer des solutions pour résoudre les problèmes les plus complexes

Care and Maintenance of Bearings

Une publication intéressante chez SNR (NTN Corporation) qui présente les différents cas de défaillance pouvant affecter des roulements.

Pour accéder au document cliquez ici

Et si vous rencontrez un problème de défaillance de roulement n’hésitez pas à contacter les experts du Cetim.  En confiant votre expertise au Cetim, centre technique indépendant et neutre, vous êtes assuré d’une approche objective, compétente et factuelle.
Ses équipes dédiées pratiquent l’analyse des défaillance au quotidien et s’engagent sur des diagnostics.
Savoir pourquoi est son cœur de métier.
Savoir quoi faire est son atout, pour que vous tiriez de cet événement une nouvelle force de compétitivité !
Le Cetim est leader français en analyse de défaillances mécaniques, enrichi de son expérience de 30 ans, de 1000 nouveaux cas traités par an dans tous les domaines de la mécanique.

Rupture d’une roue conique – moteur d’hélicoptère Aerospatiale AS 350 B3

Suite à une panne de moteur en vol d’un hélicoptère Aérospatial AS 350 B3 C-FRPQ exploité par la Gendarmerie royale du Canada à Stoney point (Ontario) le 23 novembre 2007, le Safety Board (NTSB) des États-Unis a effectué une enquête à la suite de l’accident (LAX01TA119).

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a enquêté sur cet événement dans le seul but de promouvoir la sécurité des transports.

L’examen du moteur Arriel a permis de déterminer que la roue conique à 41 dents s’était brisée à cause de fissurations de fatigue polycyclique. La roue avait été posée au moment de la fabrication du moteur, et elle totalisait 1644 heures de vol depuis sa mise en service initiale. L’examen métallurgique de la roue a révélé nombre de criques de fatigue prenant naissance à la base de nombreuses dents. Des criques de fatigue circulaires ont également été découvertes en bordure de la roue. Celle-ci ne présentait aucun défaut de fabrication qui aurait pu véritablement contribuer à sa défaillance.

telecharger le doc