Crankshaft failure analysis

A new interesting paper in  » Engineering Failure Analysis » published on ScienceDirect.com.

A case study of a crankshaft catastrophic failure of a motor vehicle and its failure analysis is presented. The crankshaft suffered a mechanical seizure on the crankpin no. 2 after 3 years in service. It was repaired and after 30,000 km the vehicle had a damage again, with a catastrophic failure on the same crankpin.

More at : Crankshaft failure analysis of a motor vehicle.

A failure study of the railway rail serviced for heavy cargo trains

An interesting paper published in Case Studies in Engineering Failure Analysis, Volume 1, Issue 4, October 2013.1-s2.0-S2213290213000461-gr2

In this case study, a failed railway rail which was used for heavy cargo trains was investigated in order to find out its root cause. The crack is supposed to be initiated from the weaker ferrite networks. Given all of that, the failed railway rail is considered to be caused by overload. It is of great importance to improve the welding technology, and control the load of train in order to prevent similar failure in future.

Source : A failure study of the railway rail serviced for heavy cargo trains

Handling abuse causes premature bearing failures

An article published in « Case Studies in Engineering Failure Analysis » .

A bearing, can fail prematurely due to a variety of factors like wrong choice of a design for the application, lack of or inadequate lubrication, impact loads, vibrations, environmental factors like operating temperature, corrosive media, moisture, dirt or handling abuse during transport, mounting, reinstallation and servicing.

Two case studies are presented here wherein abusive handling likely caused premature fatigue failure of ball bearings.

Read more

Défaillances par corrosion : jeudi 28 septembre 2017 au Cetim Nantes

Mis en avant

Journée Technique

Des outils pour prévenir et guérir

La corrosion reste un redoutable ennemi industriel, et ce, en dépit des avancées scientifiques et des progrès technologiques de ces dernières décennies. Elle est encore aujourd’hui responsable d’un grand nombre d’avaries et touche de nombreux domaines.

Ses causes sont multiples et sa maîtrise fait appel à des compétences variées.Elle revêt différentes formes et un cas apparemment simple peut cacher un phénomène complexe. Sa détection et sa mesure sont souvent une affaire de spécialistes.

Ayez les bons réflexes et venez profiter de notre expertise à l’occasion de cette journée, qui vous aidera à prévenir et guérir ce mal industriel.

Participation gratuite – Inscription obligatoire et limitée à deux personnes par établissement

Pour en savoir plus et s’inscrire

Ses matières plastiques résistent mieux à l’abrasion

Les composites thermoplastiques de 3P remplacent les pièces d’usure métalliques couramment utilisées dans les pompes. Leurs intérêts : un gain de masse, une qualité tribologique supérieure et de meilleurs rendements de pompe.

Démonstration au banc d’essai du Cetim.

Lire l’article en cliquant ici

Senvion, Contrôle au cœur des éoliennes

10 novembre 2015, l’arbre de transmission d’une éolienne du champ de Ménil-la-Horgne, 12dans la Meuse, casse en pleine nuit. Le rotor et les trois pales s’écrasent au pied du mât. Pour WPD Windmanager et Senvion, l’exploitant et le constructeur des machines, deux priorités s’imposent : comprendre ce qui s’est passé et s’assurer que ce type d’avarie ne se reproduira pas sur les 6 autres éoliennes du champ… et potentiellement sur près de 400 installées partout dans le monde ! Confiée au Cetim, une analyse de défaillance du composant brisé ne tarde pas à dévoiler la cause du sinistre : des inclusions de résidus du moule réfractaire utilisé pour sa fabrication ont entraîné une fragilité au cœur de l’arbre. Senvion et le Cetim se lancent alors dans le codéveloppement d’une méthode de contrôle permettant de détecter et de dimensionner ce type de défaut dans les arbres des autres machines. Avec une difficulté majeure : pas question de démonter, les mesures doivent être réalisées in situ, à 85 mètres au-dessus du sol. Défi relevé ! Ensemble, ils mettent au point un contrôle par ultrasons multiéléments qui délivre des « vues 3D » de chaque arbre. Ce travail d’imagerie ultrasonore permet ensuite d’évaluer la nocivité d’un éventuel défaut et de décider de la poursuite de l’exploitation, du remplacement de la pièce ou du suivi de la machine. À Ménil-la-Horgne, les contrôles réalisés ont permis d’autoriser la reprise de l’activité du champ en octobre 2016, moyennant un suivi régulier de certaines machines. Optimisé et automatisé, le système développé est actuellement utilisé pour le contrôle systématique de parcs installés en France, en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Hongrie, et bientôt, peut-être, dans d’autres pays du monde.

Source : Cetim, Cetim Rapport annuel 2016, page 43

Adapter les dentures aux déformations

Suite aux pannes à répétition sur la ligne de propulsion d’un navire d’exploration pétrolière de la CGG, le Cetim en a identifié les causes et fourni les éléments pour y remédier en gardant le bateau en exploitation.

Lire l’article

Le Cetim est le leader français de l’analyse de défaillances et de l’expertise mécanique. Sa démarche, globale et multicompétences, traite la défaillance depuis ses origines jusqu’à la mise en place de solutions concrètes. 1 000 nouveaux cas sont traités chaque année.

Des tiges de carottage plus résistantes

Pour forer dans des minerais abrasifs, suite à une étude de ses tiges de carottage par les experts du Cetim, Technidrill dispose d’une solution de durcissement mécanique par grenaillage prévenant l’apparition de fissures dans ces composants.

Lire l’article

Grâce à sa maîtrise de différents moyens d’analyse et de contrôle, le Cetim peut expertiser un matériau sous tous ses aspects et proposer des solutions pour résoudre les problèmes les plus complexes

Détériorations des roulements

SNRUn document de SNR-Industry fait la synthèse des détériorations pouvant survenir dans les roulements.

Vous rencontrer ce type de défaillance, n’hésitez pas à contacter les experts du Cetim, ils vous aideront à trouver une solution.

SQR

In vivo shell-like fractures of veneered-ZrO2 fixed dental prostheses

A non commum case study of failure analysis published in october 2014 in « Case Studies in Engineering Failure Analysis« .

Fractographic analyses are performed in two fixed dental prosthetic reconstructions made of ZrO2 frameworks covered by a veneering ceramic that fractured during function in the mouth. Internal thermal residual stresses and occlusal surface defects from localized contact overloading were found to precipitate the fracture in Case 1, whereas extreme occlusal surface damage from sliding chewing contact was determinant in the fracture of Case 2. The interface between the veneering ceramic and the ZrO2 framework was unaffected by the fractures.

Source : In vivo shell-like fractures of veneered-ZrO2 fixed dental prostheses