Cas Concrets-Trois cas de ruptures de fatigue

Avatar Cas ConcretsLe mode de sollicitation en service influe sur la morphologie des faciès de cassure. Trois cas concrets d’analyse de défaillances de ruptures par fissuration progressive en fatigue illustrent ce propos, à retrouver dans la Mécatech sur le site du Cetim.

telecharger le doc

Publicités

Ruptures de pièces de presses

Avatar Cas ConcretsA retrouver dans la Mécatech sur le site du Cetim, trois fiches d’analyse de défaillance illustrant des cas concrets de ruptures par fissuration progressive ou de défauts de surface sur diverses pièces de presses mécaniques.

Ces fiches, publiées en 1979 dans la revue « Cetim-Informations », 25 ans déjà, sont toujours d’actualité !!!

telecharger le doc

MH370: un débris retrouvé au Mozambique attendu en Australie pour des analyses

part-hkg-hkg10257651-1-1-0Un débris d’avion découvert sur une côte de l’océan Indien au Mozambique, dans l’est de l’Afrique, va être envoyé en Australie pour déterminer s’il s’agit d’une nouvelle pièce du Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) disparu il y a presque deux ans.

Lire l’article de La Dépèche du 3 mars 2016

Deux conduites forcées sur écoute

EDF-Tignes-Malgovert_Img_DetailReference

 

EDF a mis sous surveillance par émission acoustique les conduites forcées de la centrale de Malgovert. Objectif : détecter en temps réel, pendant deux années et demie, la rupture de frettes en acier à haute limite élastique.

 

Pour cela, Le Cetim a développé en 2011 un système basé sur le principe de l’émission acoustique. Des tests de propagation d’ondes ont d’abord été menés sur site afin de rechercher les capteurs les mieux adaptés tout en optimisant leur nombre. La simulation des ruptures de frettes sur site a ensuite permis de s’assurer de l’efficacité des capteurs à moyenne fréquence (100 kHz) pour détecter les défauts. Le bruit de fond dû à la circulation de l’eau dans les conduites a également été analysé.

Lire l’article 

Essais et analyses en fatigue et en rupture : données matériaux

Que vous soyez au stade R&D (développement matériaux ou applicatif matériaux) ou au stade de production (contrôle qualité d’un composant mécanique, contrôle en cours de fabrication), vous souhaitez connaître ou vérifier les caractéristiques en fatigue et en rupture d’un matériau. Les équipes du Cetim vous proposent un accompagnement pour la réalisation de vos essais sur matériaux Métalliques, Composites et Elastomères. telecharger le doc

Cas concrets : quatre cas de défaillances d’organes de machines

Avatar Cas ConcretsQuatre nouveaux cas d’analyses de défaillances survenues sur des organes de machines de divers horizons mettant en cause le phénomène de fretting corrosion : deux cas de rupture par fatigue d’arbre de la roue centrifuge d’un même compresseur, la rupture par fatigue d’un arbre manivelle et  la dégradation du plan de joint d’un carter en alliage d’aluminium.

Lire plus.

Utilisation des réseaux bayésiens en analyse de défaillances

Un article publié dans Engineering Failure Analysis fait état de l’utilisation des réseau bayésiens dans l’analyse de la rupture d’un pont ferroviaire.

Voir le résumé de l’article en cliquant sur le lien : Forensic assessment of a bridge downfall using Bayesian networks.

L’analyse de défaillances au Cetim-CERTEC

La spécialité de l’équipe Métallurgie du CETIM-CERTEC est l’analyse des défaillances. 

Ses atouts sont une connaissance parfaite des matériaux métalliques (aluminium, aciers, aciers à outils, aciers inoxydables, titane, alliage de cuivre, …) et de leurs comportements.

Il y a défaillance sur une pièce ou une machine quand celle-ci n’assure plus ou ne peut pas assurer correctement sa fonction.
La défaillance peut se produire à différents stades de la vie d’un produit en fabrication ou en service. Elle peut être liée à la conception de la pièce ou du produit, aux paramètres de fabrication (usinage, soudage, traitement thermiques, traitements de surface…) mais aussi aux conditions d’exploitation.
L’étude statistique des causes de défaillances fait ressortir en tout premier lieu une méconnaissance des matériaux et de leur comportement.

L’ANALYSE DE DÉFAILLANCES, C’EST :

Savoir lire les surfaces endommagées
Savoir interpréter l’aspect des surfaces endommagée
Savoir lire la matière (structure métallurgique)
Savoir interpréter les structures observée
Définir les analyses de laboratoire nécessaires à la compréhension des phénomènes (analyse chimique, essais mécaniques…) 

objectif_analyse_de_defaillance.jpg

Pour plus d’informationsL’analyse de défaillances.

Analyse défaillance au CETIM-CERMAT

Ruptures, fissurations, corrosion, usure, surfaces dégradées…toutes les défaillances survenant sur les moyens de production ou sur les produits fabriqués conduisent à une perte de temps, d’exploitation, et éventuellement à des pénalités de retard. Notons que, dans certains cas, surviennent des conséquences au niveau de la sécurité.

rupture11vilebrequin1

Analyse de défaillance, nos atouts :

• Une équipe expérimentée : plus de 500 cas traités par an

• Des moyens techniques performants (microscope électronique, sondes d’analyses EDX et WDX, analyse chimique et essais mécaniques, électrochimie…)

• Nos multi–compétences : Métallurgie & Mécanique (bris de machines, défaillances de transmissions, engrenages, roulements…) – Corrosion et traitements de surface – Défaillances sur plastiques et composites – Usure et dégradation de surfaces

• Interventions pour les industriels et auprès des compagnies d’assurances et experts judiciaires en cas de litiges ou d’enquêtes

Analyse défaillance | CETIM-CERMAT.