Comportement tribologique en fretting à débattement libre d’un alliage de titane

frettingThèse de doctorat soutenue à l’institut national polytechnique de Toulouse.

L’objectif de ce travail était d’étudier le comportement tribologique des différentes solutions proposées en fretting dans différentes conditions mécaniques en s’appuyant sur les modèles de la mécanique du contact et de la dynamique des interfaces. L’originalité de l’étude consiste, à analyser directement le phénomène de grippage entre les surfaces en contact en utilisant un dispositif d’essais commandé en boucle ouverte, c’est-à dire où l’amplitude de débattement n’est pas imposée et peut évoluer librement au cours du temps.

Lire la thèse

Le Cetim a développer une expertise dans le domaine du fretting, ses experts sont à votre disposition pour répondre à vos besoins, n’hésitez pas à les contacter :SQR

Publicités

Cas concrets : quatre cas de défaillances d’organes de machines

Avatar Cas ConcretsQuatre nouveaux cas d’analyses de défaillances survenues sur des organes de machines de divers horizons mettant en cause le phénomène de fretting corrosion : deux cas de rupture par fatigue d’arbre de la roue centrifuge d’un même compresseur, la rupture par fatigue d’un arbre manivelle et  la dégradation du plan de joint d’un carter en alliage d’aluminium.

Lire plus.

A Case Study – Rolling element bearing failure analysis

A new case study via ScienceDirect.com –Rolling element bearing failure analysisThis paper addresses Rolling Contact Fatigue (RCF) occurs due to the result of cyclic stress developed during operation and mechanism that involve in fretting failure of rolling element bearing. As bearing raceways of non-rotating rolling element bearings exposed to vibration or sliding oscillation false Brinelling occurs. Bearing surface due to false Brinelling tends to damage within a short period, due to cavities created on the bearing raceway. Recommendation towards enhancement of bearing life is also suggested.

Phénomènes de fretting-fatigue d’un conducteur électrique

 Les conducteurs des lignes haute tension sont faits de Torons enveloppés en hélice en couches successives autour d’un fil / noyau central. La durée de vie de ces composants est souvent considérablement réduite par les vents qui génèrent des vibrations dans le voisinage des pinces de suspension et de dispositifs d’ancrage, des mouvements de faible amplitude relativement glissant entre les surfaces des fils individuels en contact les uns avec les autres. Ce phénomène provoque des dommages au composant appelé fretting-fatigue, qui est une cause majeure de rupture des fils des conducteurs et, dans des circonstances exceptionnelles, la corde entière. Le rôle de l’analyse de défaillance décrite ici est d’identifier la morphologie ainsi que la compréhension de la nature et les causes des phénomènes impliqués dans la défaillance d’un conducteur de type AAAC (alliage d’aluminium 6101), composé de 61 fils (quatre couches concentriques) appartenant une ligne à haute tension.

voir le document source (pdf en italien)  : http://www.gruppofrattura.it/pdf/ext/AIM/Anno%202007/Novembre-Dicembre/Fenomeni%20di%20fretting-atigue%20su%20un%20conduttore%20elettrico.pdf