Corrosion par piqûres de tube de cuivre dans un système d’eau chaude

Un nouvel article issu de ScienceDirect.com – Engineering Failure Analysis – Hot-water corrosion failure of a hard-drawn copper tube.

Le cuivre désoxydé au phosphore (C12200, DHP-Cu) est le matériau de prédilection pour les tuyauteries dans les systèmes de distribution d’eau et de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) en raison de son excellente conductivité thermique et électrique, sa formabilité, sa résistance à la corrosion et qui possède aussi des propriétés antimicrobiennes. Cependant la conception et les défauts d’installation ou des paramètres environnementaux agressifs, tels qu’une qualité de l’eau inadéquate, peuvent conduire à des défaillances inattendues entraînant des pertes matérielles et de nombreuses fois les dommages matériels  entrainent des coûts élevés de réparation. Dans le cas présenté, les résultats de l’analyse de défaillance suggèrent fortement que la fuite a été causée par une perforation à partir de l’intérieur du tube et qu’elle est due à de la corrosion par piqûres localisées due une chimie de l’eau impropre (teneur particulièrement élevée en chlore et un pH bas).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s