Un partenariat d’expertise en frangibilité

Pour des raisons de sécurité, les clients de Secomoc doivent justifier de la frangibilité de leurs réservoirs d’hydrocarbures. Dans tous les cas où les règles du Codres ne s’appliquent pas, le fournisseur fait systématiquement appel au Cetim.

Le Cetim est l’expert en vérification de la
frangibilité des réservoirs verticaux. Il intervient régulièrement au sein du Codres pour faire avancer les méthodes de conception des réservoirs. Les études menées depuis 25 ans dans le domaine de la frangibilité ont abouti à une démarche très performante de calculs par éléments finis.

Pour en savoir plus, lire l’article

telecharger le doc

ESI lance une nouvelle version de SYSTUS 2017 dédiée au secteur de l’énergie

ESI Group (Paris:ESI), pionnier et principal fournisseur mondial de logiciels et services de Prototypage Virtuel pour les industries manufacturières, annonce la sortie de la dernière version de SYSTUS, solution logicielle éprouvée pour la conception thermomécanique et les analyses réglementaires dans le secteur nucléaire. ESI SYSTUS 2017 apporte de nouvelles fonctionnalités majeures au logiciel, y compris une méthode différentielle innovante (RCCM-MD) pour les analyses règlementaires. Cette version 2017 apporte également des améliorations dans le domaine de la mécanique de rupture avec la méthode X-FEM. Outre ces nouveautés qui concernent le secteur nucléaire, cette nouvelle édition ouvre la voie au traitement de problèmes d’optimisation topologique, notamment dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique.

Le présent Smart News Release (communiqué de presse intelligent) contient des éléments multimédias. Consultez l’intégralité du communiqué ici : http://www.businesswire.com/news/home/20170803005659/fr/

L’expertise de vannes de barrage passe les frontières.

2016-04-22_08h28_52Les nombreuses années d’expertises d’ouvrage pour le compte du producteur d’énergie électrique historique en France n’empêchent pas les experts du Cetim d’effectuer ce type de prestation à l’étranger. Exemple au Maroc. Leur mission : le diagnostic de l’état des cinq vannes de crue d’un barrage. L’opération s’est déroulée en deux étapes. D’abord, un contrôleur a passé cinq jours sur place pour réaliser l’ensemble des inspections et mesures nécessaires. Ensuite, l’ensemble de ces données a été exploité pour paramétrer le modèle des vannes de crue, afin de déterminer par simulation si elles supporteraient l’ensemble des sollicitations auxquelles elles peuvent être soumises. A noter, c’est la première fois que Tractebel Engineering, filiale d‘Engie, fait appel au Cetim pour profiter de sa double compétence dans le domaine du contrôle sur site et de la simulation par éléments finis.

Lire l’article

Publication – Analyse des modes de défaillance : application aux équipements sous pression

logo CetimUn article publié par le Cetim, présente différentes méthodologies innovantes, telles que la compensation élastique (ECM, LMM), l’analyse par diminution de la limite d’élasticité suivant le concept de Gockfeld (UMY, LDYM), ou encore l’analyse cyclique directe (DCA). Pour différents modes de ruine étudiés, un Benchmark est réalisé et permet de vérifier les performances de ces méthodologies en termes de précision et de temps de calcul, par rapport aux techniques codifiées. Un bilan final met en évidence les gains potentiellement atteignables en matière de qualité et de précision d’analyse.

Plus d’information : Analyse des modes de défaillance – Cetim – Centre technique des industries mécaniques.

Finite Element Analysis Applications in Failure Analysis

Les applications de l’analyse par éléments finis (FEA) dans l’analyse des défaillances sont en constantes évolutions. Plus de facteurs liés aux conditions de la défaillance peuvent être pris en considération. Par exemple, dans le cas d’aubes de turbine de moteurs à réaction, les ingénieurs peuvent incorporer l’influence de la chaleur et de la charge reçue l’aube dans la simulation, mais d’autres facteurs comme l’introduction de particules étrangères peuvent conduire à la défaillance.

L’article présente trois études de cas qui illustrent comment l’analyse par éléments finis peut être utilisée dans l’analyse de défaillance.

Au Cetim la simulation par éléments finis vient très souvent en appui dans l’analyse d’une défaillance par rupture pour conforter les conclusions de l’analyse morphologique.

Analyse de défaillances et expertises au Cetim

Faire simple et efficace pour arriver à une solution durable

Un savoir-faire et une expérience de 1 500 expertises et analyses par an mises
en oeuvre par le Cetim, leader Français en analyses de défaillances mécaniques.

  • Multicompétences : avaries mécaniques et métalliques, corrosion, défaillances plastiques et composites, peintures, carburants, lubrifiants, transmissions mécaniques, assemblages, mécanosoudage, étanchéité, calcul, reconception.
  • Objectivité de l’analyse, matériels et méthodes à la pointe de la technologie.
  • Proximité géographique, capitalisation d’expérience, délais tenus, conclusions claires.

Contact : Service Question Réponse  Tél. : 03 44 67 36 82      sqr@cetim.fr

Analyse des conditions de rupture des canalisations des réseaux maillés due au phénomène de coup de bélier

1 UMF, École Nationale d’Ingénieurs de Sfax, BP 1173, 3038 Sfax, Tunisie
2 LaBPS, École Nationale d’Ingénieurs de Metz, Technopole, Route d’Ars-Laquenexy, 57078 Metz Cedex 3, France
a Auteur pour correspondance : Ezed.Hadj@enis.rnu.tn
Reçu : 30 Juin 2010
Accepté : 7 Mars 2011
Résumé
Un modèle numérique, permettant d’obtenir de manière automatique des informations sur la propagation des ondes de coup de bélier dans les réseaux maillés de conduites, est présenté. Le modèle tient compte des bifurcations et des dérivations dans les réseaux de conduites ainsi que des pertes de charges. Il est constitué d’un système de deux équations aux dérivées partielles non-linéaires de type hyperbolique résolu par la méthode des caractéristiques. L’algorithme numérique ainsi construit fournit une estimation des pressions maximales dans le fluide et des contraintes maximales dans les parois dues à la fermeture rapide de vannes. Dans certains cas, la contrainte maximale peut devenir supérieure à la contrainte admissible et provoque la rupture des conduites. La dangerosité d’un défaut de type cratère de corrosion a été analysée en déterminant la distribution des contraintes en tête de ce défaut. Les résultats obtenus permettent de calculer le facteur d’intensité de contraintes d’entaille appliqué. Cette grandeur est insérée dans un diagramme Intégrité-Rupture de type SINTAP et les nœuds en situation critique sont déterminés. Il y a risque de rupture si le facteur de sécurité est inférieur à 2. Les résultats de calcul montrent que presque tous les nœuds du réseau analysé sont situés en dehors du domaine d’intégrité.