Cas Concrets – Des ruptures de fatigue en flexion

Avatar Cas ConcretsLe mode de sollicitation en service influe sur la morphologie des faciès de cassure. Les quatre cas de ruptures par fissuration progressive en fatigue en flexion plane et rotative illustrent ce propos. Ces quatre fiches d’analyse de défaillance avaient été publiées en 1981 et 1982 dans la revue Cetim-information. Des dizaines de milliers de cas ont été traités ces quarante dernières années par le Cetim. Cette expérience fait du Centre une référence dans le domaine à même d’intervenir dans tous les secteurs d’activités. Avec aujourd’hui ses centres associés et partenaires, l’Institut technologique Cetim met un ensemble de compétences et de moyens au service des industriels et experts pour analyser, comprendre et proposer des solutions permettant d’éviter la reproduction de ces défaillances. Les différentes expertises de cette série « Cas concrets » sont issues d’articles publiés dans la revue Cetim Informations dans les années 74 à 90. Bien que ces fiches traitant de cas concrets soient anciennes, leur contenu est toujours d’actualité…

Source : Cas Concrets – Des ruptures de fatigue en flexion – Cetim – Centre technique des industries mécaniques

Publicités

L’expertise de vannes de barrage passe les frontières.

2016-04-22_08h28_52Les nombreuses années d’expertises d’ouvrage pour le compte du producteur d’énergie électrique historique en France n’empêchent pas les experts du Cetim d’effectuer ce type de prestation à l’étranger. Exemple au Maroc. Leur mission : le diagnostic de l’état des cinq vannes de crue d’un barrage. L’opération s’est déroulée en deux étapes. D’abord, un contrôleur a passé cinq jours sur place pour réaliser l’ensemble des inspections et mesures nécessaires. Ensuite, l’ensemble de ces données a été exploité pour paramétrer le modèle des vannes de crue, afin de déterminer par simulation si elles supporteraient l’ensemble des sollicitations auxquelles elles peuvent être soumises. A noter, c’est la première fois que Tractebel Engineering, filiale d‘Engie, fait appel au Cetim pour profiter de sa double compétence dans le domaine du contrôle sur site et de la simulation par éléments finis.

Lire l’article