Des suspentes de pont bien ajustées

Un exemple d’intervention des experts du Cetim pour prévenir les défaillances en service

Le nouveau pont qui traverse la Maine à Angers est doté d’une travée principale suspendue à un arc métallique par le biais de 42 suspentes rayonnantes. Le système d’acquisition des tensions dans ces suspentes a permis d’ajuster finement leur répartition et d’assurer ainsi la stabilité de l’ouvrage.

L’entreprise Baudin Chateauneuf fait appel au Cetim pour instrumenter les suspentes dans un temps particulièrement court, une quinzaine de jours.

Pour en savoir plus, téléchargez l’article.

Publicités

Mécanismes de fatigue de contact dans les câbles de haubanage du génie civil = Fatigue failure mechanisms in staying cables

Mécanismes de fatigue de contact dans les câbles de haubanage du génie civil = Fatigue failure mechanisms in staying cables


Auteur(s) / Author(s)

Siegert Dominique ; Royer Jean (Directeur de thèse) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

Universit de Nantes, Nantes, FRANCE (Université de soutenance)

Résumé / Abstract

Le travail présenté précise l’environnement de fonctionnement des câbles de génie civil utilisés pour le haubanage ou la suspension des ouvrages d’art. Les observations de ruptures en fatigue sur site mettent en évidence les phénomènes de fatigue de contact. Une analyse bibliographique sur les frottements et la mécanique des contacts a permis d’orienter les études expérimentales sur les factures non accessibles par les théories : coefficient de frottement -cinétique d’usure et régimes d’accomodation des petits déplacements relatifs entre fils constitutifs des câbles [collage – glissement partiel – glissement total] et les études théoriques sur le comportement local des contacts. Le fonctionnement mécanique de la structure des câbles soumis à des efforts de traction pure et à des déformations de flexion superposées à une charge permanente de traction est décrit en s’appuyant en partie sur des travaux antérieurs. Cette étude permet de relier les sollicitations globales externes aux comportements et sollicitations locales de contact : forces de contact, amplitude, sens et direction des déplacements relatifs entre fils, contraintes de flexion et forces globale d’entraînement induites par les frottements. La partie expérimentale apporte les valeurs quantitatives propres aux contacts entre fils cylindriques. Elle met en évidence les conditions de fissuration et d’endurance liées au fonctionnement en glissement, glissement partiel ou collage des contacts entre fils. L’analyse des contraintes sous sollicitations de flexion alternée de câble permet ensuite par l’application d’un critère de fatigue tridimensionnel adapté en application des travaux de Miller et Dang Van de justifier le comportement en fatigue des câbles par la définition de critères d’amorçage et le rappel de conditions de propagation propres aux fils tréfilés utilisés dans les câbles de Génie Civil.

Source / Source

Travaux Universitaires – Thèse nouveau doctorat
1997 [Note(s) : [251 p.]] (bibl.: 129 ref.) (Année de soutenance : 1997) (No : 97 NANT 2048)

Langue / Language

Français