Des suspentes de pont bien ajustées

Un exemple d’intervention des experts du Cetim pour prévenir les défaillances en service

Le nouveau pont qui traverse la Maine à Angers est doté d’une travée principale suspendue à un arc métallique par le biais de 42 suspentes rayonnantes. Le système d’acquisition des tensions dans ces suspentes a permis d’ajuster finement leur répartition et d’assurer ainsi la stabilité de l’ouvrage.

L’entreprise Baudin Chateauneuf fait appel au Cetim pour instrumenter les suspentes dans un temps particulièrement court, une quinzaine de jours.

Pour en savoir plus, téléchargez l’article.

Publicités