Rupture d’une roue conique d’un moteur d’hélicoptère

The Transportation Safety Board of Canada a publié sur son site les résultats de l’enquête menée à la suite de l’accident d’un hélicoptère Aerospatiale AS 350 B3.

L’examen du moteur a permis de déterminer que la roue conique à 41 dents (référence 0292127330) s’était brisée à cause d’une fissuration de fatigue polycyclique. La roue avait été posée au moment de la fabrication du moteur, et elle totalisait 1644 heures de vol depuis sa mise en service initiale. L’examen métallurgique de la roue a révélé nombre de criques de fatigue prenant naissance à la base de nombreuses dents. Des criques de fatigue circulaires ont également été découvertes en bordure de la roue. Celle-ci ne présentait aucun défaut de fabrication qui aurait pu véritablement contribuer à sa défaillance.

Lien vers le rapport d’expertise :Transportation Safety Board of Canada – Aviation Investigation Report A07O0314.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s