Elevator chain wheel shaft break analysis

chain wheel shaft is made of normalized steel C45 without heat treatment of the surface. Due to dimensional nonconformity of composing elements of wedge assembly and due to soft shaft surface, at local indenting of the edge of the gear-wheel hub keyway, a small mechanical surface damage occurred on the shaft that resulted in a crack initiation. The outcome of its slow growth, induced by rotation and rather low dynamic tensile-compressive stresses is a final break of the shaft caused by material fatigue.

via : ScienceDirect.com – Case Studies in Engineering Failure Analysis – Elevator chain wheel shaft break analysis.

Une réflexion au sujet de « Elevator chain wheel shaft break analysis »

  1. Beau cas et étude très complète mais ils ont oublié un phénomène essentiel dans la génèse de la fissuration progressive : le fretting corrosion bien visible sur le second cliché. Sur ce type d’acier le fretting corrosion entraîne une perte d’au moins 50% sur la résistance à la fatigue. Autre commentaire sur l’analyse des sollicitation : l’inclinaison de la surface de rupture indique l’influence d’une sollicitation de torsion (effet du couple d’entrainement)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s