Usure par érosion résultant de l’exfoliation des oxydes de fer dans les surchauffeurs

ScienceDirect.com rapporte une étude publiée dans la revue « Engineering Failure Analysis » concernant l’usure par érosion résultant de l’exfoliation des oxydes de fer dans les surchauffeurs austénitiques de chaudière.

Basé sur des tests de laboratoire et le retour d’expérience du fonctionnement de la chaudière, ce document présente le phénomène d’exfoliation d’oxydes de la surface des tubes de surchauffeurs en acier austénitique et le modèle de calcul développé pour déterminer la vitesse d’érosion de la chaudière et des composants de la turbine par les particules solides transportées par la vapeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s