Contrôle des défauts de rectitude de rails de chemin de fer

Les rails sont réalisés par roulage à chaud et présentent des déviations (ondulations) résiduelles par rapport à la forme parfaite attendue. Ces déviations, qui ne doivent pas être confondues avec le phénomène d’ondulation qui arrive en service principalement dans des courbes serrées, ont des longueurs d’ondes plus longue que 1 m et peuvent provenir de vibrations du sol,  d’affaissement du ballast en raison des vibrations excessives des superstructures, des contraintes excessives dans les bogies. 

L’article relate une étude réalisée à l’université de Florence en Italie ayant pour but de mettre au point une technique de contrôle in situ de ces déformations résiduelles sur les rails installés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s