La corrosion de l’aluminium et de ses alliages

La corrosion de l’aluminium et de ses alliages commence souvent aux fissures de la couche d’oxyde, aux rayures ou aux intermétalliques. L’aluminium ne subira une corrosion uniforme que dans les milieux fortement fortement acides ou alcalins, c-à-d. quand la couche d’oxyde est soluble dans l’environnement.

Photo : exemple de corrosion filiforme Corrosion filiforme

Photo : exemple de corrosion galvaniqueCorrosion galvanique

Photo : exemple de corrosion intergranulaireCorrosion intergranulaire

Piqûre sur un alliage contenant du CuCorrosion par piqûre sur un alliage contenant du Cu

                                       Corrosion sous contrainte

Lire plus : http://aluminium.matter.org.uk/content/html/FRE/default.asp?catid=180&pageid=2144416690

 

Une réflexion au sujet de « La corrosion de l’aluminium et de ses alliages »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s