Le pont Mercier n’était pas sécuritaire

«Corrosion importante», «désagrégation avancée», «défaut de matériaux», ce sont des qualificatifs, ainsi que des photos évocatrices, qui ont été accolés à de nombreux éléments de la structure du pont Mercier de Montréal dans des rapports d’inspection rendus publics par le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Des photos obtenues par TVA Nouvelles à l’été 2010 remettent en question la sécurité même de la structure. On y voit des poutres d’acier grugées par la rouille; des armatures de béton si endommagées que les tiges métalliques assurant la solidité sont maintenant bien exposées.

Lire l’article et consulter les photos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s