Le pont Mercier n’était pas sécuritaire

«Corrosion importante», «désagrégation avancée», «défaut de matériaux», ce sont des qualificatifs, ainsi que des photos évocatrices, qui ont été accolés à de nombreux éléments de la structure du pont Mercier de Montréal dans des rapports d’inspection rendus publics par le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Des photos obtenues par TVA Nouvelles à l’été 2010 remettent en question la sécurité même de la structure. On y voit des poutres d’acier grugées par la rouille; des armatures de béton si endommagées que les tiges métalliques assurant la solidité sont maintenant bien exposées.

Lire l’article et consulter les photos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s