La thermographie infrarouge active s’impose

La thermographie infrarouge active consiste à soumettre l’élément à contrôler à une excitation extérieure maîtrisée et à y analyser la propagation de la chaleur : les perturbations visualisées révèlent alors les éventuels défauts surfaciques ou subsurfaciques tels que fissures, délaminages, corrosion, inclusions d’eau ou d’éléments étrangers, etc. La formation du Cetim, sur deux jours, débute par la présentation des principes physiques de la méthode, les matériels utilisés, les types d’excitation, les logiciels de traitement d’image, les paramètres d’influence, etc.

La société Otecmi, a souhaité se former à la thermographie infrarouge active. Une technique bien adaptée à la détection des défauts dans les composites…

telecharger le doc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s