Recueil d’analyse de défaillances de ressorts

Que l’on soit client ou fournisseur, chacun aspire au « zéro défaut ». Et ce, de part et d’autre de la chaîne. Les fabricants de ressorts ne sont pas à l’abri de cet objectif qualité. Le cas du refus d’un client pour un lot dont les pièces non conformes ont été quantifiées à 0,02% est une bonne illustration. Dès lors, quels sont les recours ? L’analyse de défaillances peut être considérée comme un de ceux-là. Cette démarche comporte un intérêt premier : la recherche d’informations sur la compréhension des phénomènes développés aussi bien en fabrication qu’en service. Cet outil méthodologique permet de trouver des actions pour limiter, voire éliminer les défaillances et ainsi tendre vers la pleine satisfaction.

C’est à cet effet qu’a été édité cet ouvrage.Ce recueil est le fruit de la participation de deux fabricants de ressorts, et de la collaboration d’experts du Cetim et du Cetim-Certec réunis au sein d’une commission par le Syndicat national des fabricants de ressorts (SNFR).L’occasion avec cet ouvrage d’établir des relations claires avec un client, notamment sur les limites acceptables, les limites de faisabilité et les critères clés pour éviter les défauts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s