Les carburants de synthèse et les problèmes rencontrés

Les nouveaux carburants présentent des interrogations pour les fabricants d’équipements fluidiques, en particulier quant à la tenue des matériaux sur toute la filière : collecte, élaboration, transport, stockage, distribution, utilisation. Cette note fait, le point sur :
– Une analyse du procédé de production de chacune des filières et à la description des conditions thermodynamiques des étapes, pour bien cerner l’environnement de fonctionnement des équipements. 
– Un point sur les problèmes rencontrés dans le cadre de ces procédés et de l’utilisation des biocarburants

En synthèse, les problèmes rencontrés sont les suivants :

Avant la réaction de Fischer Tropsch sont essentiellement liés à la dégradation des matériaux métalliques par corrosion à haute température.

Après la réaction de Fischer Tropsch, les problèmes rencontrés sont liés à la tenue des caoutchoucs qui se dégradent plus facilement de part l’absence de substances poly aromatiques dans le carburant et au faible pouvoir lubrifiant des carburants.

Lire le document :  Les carburants de synthèse et les problèmes rencontrés.

Une réflexion au sujet de « Les carburants de synthèse et les problèmes rencontrés »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s