Structure en bandes dans les aciers – influence sur la soudabilité constructive

Lors des études sur la tenue à la fatigue de pièces soudées en angle, il arrive qu’un mode de ruine un peu particulier avec un faciès de type arrachement lamellaire (aspect en bois pourri) soit observé.

Un examen sur coupe révèle alors une structure en bandes sans éléments susceptibles d’alerter le soudeur sur un quelconque risque.

D’où proviennent ces structures, comment s’en prémunir ?

C’est le sujet de cette synthèse réalisée au Cetim.

*Pour en savoir plus : Structure en bandes dans les aciers – influence sur la soudabilité constructive – Cetim.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s