Des défauts sous les flashs

Le groupe Duqueine a adopté la thermographie infrarouge active afin de s’assurer de la qualité des composites utilisés pour un capot d’essai de réacteur d’avion. Les experts du Cetim, sollicités par l’entreprise, proposent alors d’optimiser le procédé de thermographie infrarouge active.

Pour lire l’article cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s