analyse de défaillance d’une soupape de sécurité

Encore un article intéressant paru dans Engineering Failure Analysis, Volume 23, July 2012, Pages 10–17 et sur  ScienceDirect.com.

L’analyse de défaillance de ressorts de soupape révèle un mécanisme de fissuration par l’hydrogène sulfuré. Le ressort est en acier inoxydable à durcissement structural A 17-7PH traité au maximum de sa dureté, or cet acier devient très sensible à la fissuration à l’hydrogène sulfuré lorsqu’il est traité à son maximum de dureté. Les ressorts utilisés en milieu chloruré et en présence de H2S doivent avoir une dureté parfaitement contrôlée pour éviter la fissuration induite par l’environnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s