La corrosion accélérée par le flux

 

La corrosion accélérée par le flux (FAC,  Flow Accelerated Corrosion) des aciers au carbone est une forme de corrosion qui est accéléré par un écoulement de l’eau ou de vapeur humide. Il est responsable de nombreuses dégradations sur des circuits vapeur / eau  de centrales à combustibles fossiles et nucléaires. FAC provoque l’amincissement de la paroi sur la surface intérieure de composants et peut conduire à des fuites ou des ruptures en cas d’usure si elle n’est pas détectée à temps.

En raison des enjeux de la sécurité du personnel et de la disponibilité des installations associées au phénomène AEC, EDF a développé un logiciel appelé BRT-CICERO ™ pour la surveillance des tuyauteries du circuit secondaire de ses réacteurs à eau pressurisée (REP). Il permet de calculer les taux d’usure en tenant compte de tous les paramètres influents tes que : tuyaux isométriques, tenuer en chrome de l’acier, conditionnement chimique et paramètres de fonctionnement du circuit secondaire (température, pression, etc…)

AEC - À propos de BRT CICERO TM

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s