Influence des éléments d’alliages sur la résistance à la corrosion caverneuse des aciers inoxydables

Résumé

Dans ce papier nous présenterons les principaux résultats d’une approche de modélisation par éléments-finis de la corrosion caverneuse des aciers inoxydables. L’étude est conduite en mode de polarisation galvanostatique sur trois nuances typiques d’aciers inoxydables : AISI 430, AISI 304 et le duplex 2304. Les résultats conduisent à la formulation de conditions critiques de propagation de la corrosion caverneuse en termes de courant appliqué IG et de pH de dépassivation pHd du film passif habituellement présent sur les aciers inoxydables. Pour un acier inoxydable donné, le modèle prédit une évolution en courbe sigmoïde de la surface corrodée en fonction du courant appliqué IG (voir figure ci-après) en accord avec les résultats expérimentaux. Un calcul détaillé, effectué en vue de comparer les trois nuances étudiées, montre que la meilleure résistance à la corrosion caverneuse des aciers duplex par rapport aux aciers ferriques et austénitiques est principalement due à une meilleure résistance à la dépassivation par acidification locale des films passifs formés sur les duplex.

Voir la source : http://dx.doi.org/10.1051/metal/2011061

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s