Corrosion des conduites d’eau principales en Ontario

Le présent article fait état des résultats de plusieurs études sur la corrosion des conduites d’eau principales, effectuées récemment pour des municipalités du sud de I’Ontarlo. Ces études ont montré que la où on utilise de la tuyauterie d’utilité en cuivre, la résistivité est la seule caractéristique du sol ayant un effet important sur les vitesses de corrosion exteme. Par contre, la où les conduites principales sont raccordées a de la tuyauterie en plomb, en fer galvanisé ou en fer ductile, les vitesses de corrosion sont relativement independantes des caractéristiques du sol. On a observé que les taux de cassure des conduites principales en fer reliées a des canalisations en plomb ou en fer étaient toujours plus faibles que lorsque ces conduites étaient raccordées a des canalisations en cuivre. Les vitesses de corrosion interne diminueraient exponentiellement avec Ie temps, les conduites à grand diametre présentant généralement des vitesses plus élevées que les conduites à diamètre plus petit.

Lire la suite : www.nrc-cnrc.gc.ca/obj/irc/doc/pubs/nrcc37768f.pdf.

Une réflexion au sujet de « Corrosion des conduites d’eau principales en Ontario »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s