Effet d’une couche superficielle nanostructurée sur les propriétés mécaniques de pièces métalliques

D. Retraint : ICD/LASMIS, CNRS UMR 6279, Université de Technologie de Troyes, 10000 Troyes, France 

Reçu : 23 Novembre 2010
Accepté : 5 Janvier 2011
Résumé
Le procédé SMAT (Surface Mechanical Attrition Treatment) est un traitement de déformation plastique sévère dérivé du grenaillage. Il permet de générer une couche nanocristalline à la surface de pièces métalliques traitées tout en conservant, à cœur, la microstructure de départ constituée de grains de taille micrométrique. D’un point de vue mécanique, ce traitement permet d’augmenter la limite d’élasticité, la contrainte à rupture ainsi que la durée de vie en fatigue des pièces SMATées. Ces améliorations peuvent être attribuées à la modification de la rugosité, de la dureté superficielle et à la génération de contraintes résiduelles de compression de surface générées par le traitement. Par ailleurs, le SMAT peut être couplé au procédé de co-laminage pour générer des structures composites multicouches nanostructurées aux propriétés mécaniques encore plus élevées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s