La rupture de la quille de SAFRAN, le bateau de Marc Guillemot

La rupture de la quille en titane de Safran, le bateau de Marc Guillemot contraint à l’abandon au lendemain du départ du Vendée Globe, est due à « un endommagement par fatigue du métal engendré par la répétition des chocs avec les vagues », a indiqué jeudi le groupe Safran.

C’est le second cas de rupture de quille par fissuration progressive dans le Vendée Globe 2012. Nous avions rapporté déjà la rupture déplorée par Jérémie Beyou, le skipper de Maître Coq.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s