Titanic : une autopsie métallurgique

Recherchant sur la « toile » des illustrations sur la rupture semi-fragile, je suis tombé sur une source étonnante. Il s’agit d’une épreuve de Sciences Industrielle d’un Lycée Jacques Amyot datant de 2001.

Le travail suggéré au candidat est de préciser les causes du naufrage à partir de documents fournis :

  1. Document principal d’après un article Savoir l’Acier : TITANIC : Une autopsie métallurgique
  2. Document complémentaire 1 d’après les cahiers techniques de l’OTUA
  3. Document complémentaire pédagogique sur l’essai de résilience
  4. Document complémentaire Naufrage du Vraquier Flare

Les résultats sont étonnants, je vous laisse les découvrir et les commenter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s